Comment allumer son appareil à bois ?

La méthode traditionnelle

Elle consiste à disposer de bas en haut les éléments suivants : un allume-feu ou du papier journal, le bois d’allumage (ou « petit bois »), et enfin les bûches.

 

La méthode inversée (également appelée « par le haut » ou « Top down »)

C’est la méthode à privilégier. Elle offre des avantages indéniables et reconnus par rapport à la méthode traditionnelle :

  • Assure un séchage du bois et une montée en température rapides,
  • Génère moins de suies et de polluants
  • Evite d’éventuels refoulements de fumées
  • Evite que les bûches ne s’effondrent et n’étouffent le feu
  • Implique le chargement initial d’une quantité de bois importante, ce qui évite d’ouvrir fréquemment la porte pour ajouter des bûches une fois le bois d’allumage bien enflammé.

Il y a 4 étapes à suivre pour la méthode inversée :

  1. Disposez les bûches fendues au fond du foyer, en les espaçant afin de laisser passer l’air
  2. Ajoutez des petits tronçons de bois d’allumage bien secs selon le schéma ci-après
  3. Positionnez un allume-feu entre les tronçons de bois sur le dessus et l’allumer
  4. Fermez la porte de l’appareil en veillant à ce que les entrées d’air soient ouvertes au maximum. Certains fabricants préconisent cependant de laisser la porte ouverte. Vérifiez votre notice pour connaitre les recommandations liées à votre appareil.

allumer-feu_1

Avec cette configuration, le feu prend bien et progresse jusqu’aux bûches sans autre intervention. Observez la couleur de vos flammes, elle vous indiquera la qualité de votre feu. Flamme tirant vers le bleu = Feu bien lancé !

Note : Si vous souhaitez allumer votre poêle ou votre cheminée après plusieurs jours de non utilisation, pensez à brûler une grande quantité de papier journal afin de préparer  le conduit grâce à une montée en température très rapide. Cette opération permet d’évacuer le bouchon d’air froid.

 

Allumer le feu

Vous aurez besoin d’un élément facilement inflammable pour démarrer et propager les premières flammes au bois. Différentes solutions s’offrent à vous.

  • Le plus connu

Il s’agit du papier journal, que l’on froisse au préalable. N’utilisez jamais de papier glacé ou de dépliants publicitaires en couleur, ils ne brûlent pas bien et produisent, à cause des encres d’imprimerie, des substances très toxiques dans les gaz de fumée.

Notez qu’un bois sec et un allumage rapide limite le risque de noircissement de la vitre !

 

  • Les solutions dédiées

Vous pouvez également utiliser des allume-feux à usage unique, spécialement conçus pour allumer un feu de bois :

  • A base de kérosène et/ou de paraffine : vendus en plaque à découper ou en petits cubes emballés individuellement, ils ont un aspect blanc et peuvent parfois dégager une forte odeur selon leur composition. Privilégiez plutôt les autres solutions.
  • Les allume-feux naturels : Ils peuvent prendre la forme de petits blocs, de bûchettes ou encore de petites pelotes. A base de fibres, de sciures ou de copeaux de bois et contenant des liants naturels (cire, résine), ils ont une couleur brune ou jaune naturel. Ils ont l’avantage de ne pas émettre d’odeur et sont vendus en doses individuelles ou en plaques sécables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *