Quels entretiens dois-je faire réaliser par un professionnel ?

Sur votre appareil de chauffage, différents entretiens doivent être réalisés par un professionnel afin de garantir son bon fonctionnement et de le préserver le plus longtemps possible.

 

Le contrôle complet de l’installation

A la fin de la saison de chauffe, un entretien annuel complet de votre poêle ou de votre foyer doit être réalisé par votre installateur. Il peut être effectué conjointement aux ramonages obligatoires.

Il y a différents éléments à observer :

  • Conduits d’évacuation des fumées
  • Raccordements sur conduit
  • Té de raccordement
  • Circuits d’air
  • Clapets de tirage
  • Déflecteur
  • Brasier (ou creuset ou brasero)
  • Charnières et coulisses de portes
  • Joints
  • Vitre
  • Briques réfractaires et charmettes
  • Circuit d’alimentation des granulés
  • Programmation pour les appareils concernés

 

 

Le ramonage

Dans le cadre d’une location, le ramonage incombe à l’utilisateur de la cheminée.

 

A Quoi ça sert ?

L’utilisation de votre appareil de chauffage génère des dépôts de résidus et de suies qu’il est nécessaire de nettoyer régulièrement. Le conduit de votre poêle ou de votre cheminée doit ainsi être dégagé de tout obstacle qui pourrait altérer son utilisation, provoquer un feu de cheminée ou une intoxication au monoxyde de carbone. Le ramonage est obligatoire. En cas de non-réalisation, une contravention sanctionnée par une amende de troisième classe peut aller jusqu’à 450€.

 

A quelle fréquence ?

Le règlement sanitaire départemental impose 2 ramonages par an pour les conduits de fumée de combustibles solides et liquides (bois, charbon, fioul), dont un durant la période de chauffe. Il est donc conseillé de faire un premier ramonage entre mai et septembre, puis un second en janvier ou février.

 

Compétences

Le ramonage doit impérativement être réalisé par un professionnel déclaré, qui vous remettra un certificat attestant de la vacuité des conduits sur toute leur longueur. Votre assureur étant susceptible de vous demander ce document en cas de sinistre, il est important de le conserver au minimum deux ans. Le ramonage doit être effectué idéalement « par le haut », afin de vérifier l’ensemble de l’installation, de la sortie de toit au foyer. N’hésitez pas à demander conseil auprès de votre installateur qui vous communiquera les coordonnées d’un ramoneur si lui-même ne propose pas cette prestation.

 

Exemple de conduits à ramoner dans le cas d’un poêle et d’un conduit traditionnel tubé :

entretien-pro_1

 

Ramonage chimique : Avertissement

Le ramonage chimique, réalisé à partir de bûches de ramonage, peut aider à éliminer les résidus mais ne remplace en aucun cas le ramonage mécanique obligatoire effectué par un professionnel. Une mauvaise utilisation de ces bûches peut générer de graves conséquences. Le ramonage chimique n’est pas reconnu par les assurances.

 

 

Récapitulatif des opérations d’entretien à faire par un professionnel

Opération Fréquence conseillée
Effectuer le contrôle complet de l’installation 1 fois par an
Effectuer le ramonage 2 fois par an dont 1 durant la période de chauffe
Remplacer les vitres et joints Selon l’usure

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *