Les différents combustibles d’un poêle

Combustible bois bûche granulé… Avant de choisir votre poêle, vous devez tout d’abord commencer par choisir son type de combustible. Parmi les possibilités existantes, vous avez le choix entre : 

  • Le bois bûche 
  • Le Granulé (appelé aussi Pellet)
  • Le Polycombustible (Bois bûche ou Pellet)
  • Les Bûches de bois compressées

Combustible bois bûche

Le bois bûche à comme atout de ne pas être onéreux. Cependant, ce combustible doit être stocké à l’extérieur sous un abri et prend donc de la place. Vous pouvez aisément acheter des bûches de bois, voire même les obtenir gratuitement. Pour cela il vous suffit d’aller couper vous-même du bois dans certaines forêts qui sont mises à disposition des particuliers à certaines conditions (c’est le droit d’affouage). 

En résumé :

Ses avantagesSes inconvénients
  • Peu coûteux / Gratuit
  • Facilement procurable
  • Salissant
  • Prend de la place
  • Demande un effort physique

bois-bûches-rangement-noir

Combustible granulés bois

Le granulé à bois (ou pellets en anglais) qui est un combustible très performant. Ce sont de petits cylindres de sciures compactées provenant de l’industrie forestière et participent donc à l’utilisation des déchets de la production d’éléments en bois (meubles en bois par exemple).

Ses avantagesSes inconvénients
  • Stockage facile
  • Utilisation dans des appareils automatisés
  • Moins coûteux que le chauffage électrique (200-300€ la tonne)
  • Densité énergétique très élevée
  • Autonomie
  • Plus cher que le bois bûche

granulé-pellet-pelle

Combustible Bûche de bois compressée

On les appelle bûches compressées mais aussi bûches calorifiques ou encore bûches densifiées. Elles sont disponibles sous forme de cylindre, pavé, ou de rectangle afin de s’adapter à l’insertion dans les différents poêles.

Les bûches compressées sont un agglomérat de déchets végétaux qui proviennent le plus souvent de l’industrie du bois (copeaux, sciures…). 

Ces déchets végétaux sont ensuite compressés et liés grâce à la lignine (un liant naturel du bois).

Ses avantagesSes inconvénients
  • Peu coûteuses
  • Densité énergétique très élevée
  • Stockage facile
  • Plus cher que le pellet

buchette-poêle-à-bois

A savoir

Il existe des poêles polycombustibles, ce sont des poêles mixtes. On peut utiliser autant les bûches de bois que les granulés dans un même appareil.

Notion de tarifs

Voici un schéma sur les différents tarifs des énergies en 2019 :

Tarif-énergie-en-kwh

Pour consulter nos autres articles, cliquez ICI !

Pour découvrir notre site vitrine et consulter nos Poêles et Cheminées, cliquez ICI

Bûches & Granulé, quantité à acheter et quel conditionnement ?

Bûches & Granulé quantité & conditionnement – Les bûches

La quantité de bois à acheter dépend de différents critères :

  • Le rendement de votre appareil
  • Le volume à chauffer
  • L’isolation de votre habitation
  • Le climat de votre région
  • L’utilisation que vous en ferez (agrément ou chauffage)

Ces différents critères vous vont vous aider à faire le bon choix. Sachez qu’en moyenne, il faut compter un stère de bois par mois d’hiver pour se chauffer, à condition de savoir gérer cette ressource.

Bien que le m3 de bois empilé soit l’unité légale de vente depuis le 1er janvier 1978, le stère reste l’unité de mesure de conditionnement des bûches de bois le plus courant. La correspondance entre stère et m3 de bois empilé dépend de la longueur des bûches. En effet, le volume sera différent en fonction de la section des bûches choisie.

Le stère équivaut à un m3 de bûches d’un mètre de long empilées et un volume équivalent à un cube d’un mètre de côté. Cependant, les bûches sont plus souvent débitées dans une dimension de 33 ou 50 cm. Elles se rangent alors plus facilement, les espaces vides entre elles sont moins importants et elles occupent moins de place. En d’autres termes, à volume identique, plus les sections sont petites, plus la quantité de bois est importante.

quantité-conditionnement_1

Nous vous conseillons de préférer les petites bûches aux grandes pour plusieurs raisons :

  • Vous en aurez plus dans le stère (en termes de quantité)
  • Des bûches plus petites sèchent mieux et plus vite
  • Des bûches plus petites sont plus faciles à manipuler car moins lourdes

Les bûches sont généralement proposées en vrac, en filet ou en palette. Selon les cas, vous pouvez les emporter vous-même ou vous les faire livrer pour un tarif variable d’un revendeur à l’autre. Les bûches densifiées sont, quant à elles, vendues en packs de plusieurs unités (5, 10, 12), en quart de palette ou en palette entière comprenant plusieurs packs.

Bûches & Granulé quantité & conditionnement – Les granulés

Pour les granulés, la configuration dépend de l’appareil et de votre habitation. En moyenne, un poêle à granulés consomme environ 1 kg de granulés par heure de chauffage, soit une à deux tonnes par an. Cette valeur diffère selon la qualité des granulés et le modèle de votre poêle.

Les granulés sont le plus souvent vendus en sacs de 15 ou 20 kg pour alimenter manuellement les poêles ou inserts à granulés. La livraison sur palette est parfois proposée pour stocker jusqu’à une tonne (en big bag ou en sacs empilés). Il existe également le stockage par silo à granulés. Généralement utilisé pour l’alimentation automatique des chaudières à granulés, la livraison se fait par camion souffleur directement dans le silo. Pour stocker par ce biais, rapprochez-vous de votre fournisseur de combustibles, qui vous expliquera la procédure à suivre pour installer un silo dans votre jardin ou votre garage.

quantité-conditionnement_2

Pour voir nos autres articles, cliquez ICI !

Pour consulter notre site vitrine de Poêles et Cheminées, cliquez-ici !

Qu’est-ce qu’un bon granulé ?

Cet article a pour vocation de faire un point sur ce qu’on peut appeler un « bon » granulé. Un granulé qui vous permettra d’optimiser le rendement de votre appareil et ainsi apporter plus de chaleur.

Le granulé, qu’est-ce que c’est ?

Un granulé de bois, également appelé pellet (de son terme anglais), est un petit bâtonner cylindrique compacté. Il est fabriqué grâce au compactage de sciures de bois et de copaux qui sont affinés, séchés et fortement compressé, sans colle ni additif afin de conserver un produit propre.

Ce combustible est totalement écologique car la lignine du bois assure son compactage naturel. Son taux d’humidité est généralement très faible (inférieur à 10%), ce qui optimise par conséquent son pouvoir calorifique et sa combustion.

granules_1

Comment choisir des granulés ?

Un bon granulé doit être uniforme. Plus sa densité est importante, plus la circulation dans le poêle, entre le compartiment de stockage et le foyer est fluide.

Au moment d’acheter vos granulés, vous devez vérifier les points suivants :

  • Une densité importante
  • Un taux d’humidité inférieur à 10%
  • Peu poussiéreux
  • De 2 à 3 cm de long pour un diamètre de 6 à 8 mm
  • Issu d’un compactage naturel et écologique
  • Certifié par un label. En France, on trouve 3 labels basés sur des normes européennes qui certifient la bonne qualité d’un granulé : NF, DIN Plus et EN Plus. Il est fortement déconseillé d’acheter des granulés non certifiés.

granules_oui

Si vous faites attention à tous ces éléments, vous êtes assurés d’obtenir des granulés de qualité qui vous procureront une satisfaction totale lors de l’utilisation de votre poêle à granulés.

Qu’est-ce qu’un bon bois ?

Cet article a pour vocation de faire un point sur ce qu’on peut appeler un « bon » bois. Un bois qui vous permettra d’optimiser le rendement de votre appareil et ainsi apporter plus de chaleur. Passons maintenant à un sujet important, qu’est-ce qu’un bon bois sec ?

Un bois sec

Un bon bois est d’abord un bois sec. En effet, un bois avec un taux d’humidité inférieur à 20% garantit à la fois une combustion optimisée (c’est-à-dire un faible encrassement et un rendement optimal) et une utilisation efficace du bois énergie (à savoir, une production de chaleur supérieure à celle produite par un bois plus humide)

.buches_20%

Un bois sec est reconnaissable grâce à certaines caractéristiques :

  • Il ne contient pas de champignons, de moisissures ou de vert sous l’écorce.
  • Il est léger
  • Il présente de larges fentes et des craquelures aux extrémités des bûches
  • Facile à allumer, il produit des flammes bleutées et ne fume pas.
  • Il résonne lorsque deux bûches sont entrechoquées (alors qu’il produit un bruit sourd lorsqu’il est humide)

Pour tester le taux d’humidité de votre bois, il existe des testeurs d’humidité. Le principe est simple, cet accessoire est composé de deux sondes à enfoncer dans les veines du bois. Le résultat s’affiche ensuite sur l’écran du dispositif. Ainsi vous savez si votre bois est suffisamment sec pour être utilisé. Dans le cas où le taux d’humidité dépasse 20%, il est conseillé de laisser sécher le bois avant de l’utiliser.

Si vous souhaitez acheter du bois de qualité sans prendre de risques, sachez enfin qu’il existe des labels attestant de la qualité du bois (France Bois Buche ou Bois de Chauffage NF par exemple). Ces labels retiennent des critères tels que le taux d’humidité, le rendement calorifique, le taux de cendres etc. A l’heure actuelle, ces labels sont assez peu répandus et vous pouvez tout à fait trouver du bois de qualité sans qu’il soit labellisé.

5 points à vérifier avant de choisir votre bois :

  • Un bois propre et non traité
  • Des bûches de 25 ou 33 cm
  • Du bois de chêne, de hêtre, de charme, de frêne ou des bûches densifiées
  • Des bûches fendues
  • Un taux d’humidité inférieur à 20% pour les bûches classiques ou entre 7 et 10% pour les bûches densifiées

buches_oui

Si ces points sont vérifiés vous aurez l’assurance d’un bon feu et vous optimiserez au mieux votre appareil de chauffage.

Pour voir nos autres articles, cliquez ICI !

Pour consulter notre site vitrine de Poêles et Cheminées, cliquez-ici !